Toutes les infos et
dates de tournée
|| Concert suivant
Date: Mardi 30 Juin 2009
Ville - Pays: Kristiansand - Norvège
Salle: Quart Festival
Setlist:
Immigrant Song (Led Zeppelin)
Highway to Hell (AC/DC)
Hair of the Dog (Nazareth)
Thunderkiss 65 (White Zombie)
Slither (Velvet Revolver)
Fall to Pieces (Velvet Revolver)
Nightrain (Guns N’Roses)
Black Dog (Led Zeppelin)
Barracuda (Heart)
Sweet Child o' Mine (Guns N’Roses)
Honky Tonk Women (Rolling Stones)
Stay With Me (The Faces)
Its Only Rock & Roll (Rolling Stones)
Knockin’ On Heaven's door (Bob Dylan)
War Pigs (Black Sabbath)
I Don't Know (Ozzy Osbourne)
Crazy Train(Ozzy Osbourne)
Paranoid (Black Sabbath)
------------------------------------------------
Whole Lotta Love (Led Zeppelin)
Paradise City (Guns N’Roses)
Affluence: personnes
Durée: 120 minutes
Première(s) partie(s) : Juke Kartel, McQueen
Cliquez ici pour accéder à la galerie photos du concert de Slash à Kristiansand, Norvège
Infos diverses sur ce concert:

C’est en novembre 2008 que tombe l’information relayée par plusieurs sites musicaux, Slash jouera un concert unique en solo en 2009 (l’information se révèlera par la suite inexacte puisqu’il y’aura 3 finalement concerts en 2009), en Norvège, dans la ville de Kristiansand, dans le cadre du Quart Festival le 30 Juin.


Tout le monde sait à ce moment que Slash est en studio pour un projet appelé Slash & Friends avec une multitude d’invités, et bien voici la déclinaison live.


Le choix du Quart festival en Norvège parait surprenant mais c’est en fait Tom Zutaut l’ancien manager de Guns N’Roses qui est à l’origine du projet, puisqu’il a été nouvellement chargé de redonner vie au festival (qui avait dû annuler l’édition 2008), et il s’est donc tourné vers son ami Slash pour proposer cette soirée inédite en ouverture qui met un sacré coup de projecteur sur le festival dans le monde entier.


 


Assez rapidement ma femme et moi envisageons de nous y rendre, mais attendons que le projet devienne un peu plus précis, parce que pendant plusieurs mois c’est silence radio tant du côté de Slash que du festival. C’est au hasard d’une heureuse ( !!!) rencontre avec Slash à Los Angeles lors d’un voyage en mars 2009, qu’il nous confirme en personne que le concert aura bien lieu et qu’on en entendra parler bientôt que nous nous décidons à commander nos billets et réserver notre voyage.


 


Quelques semaines après les confirmations tombent, les « Friends » de Slash seront Ron Wood (Rolling Stones), Fergie (Black Eyed Peas) et Ozzy Osbourne.


Slash complètera ensuite le line-up avec Jason Bonham (Fils de John Bonham / Led Zeppelin / Batterie), John 5 (Marilyn Manson, Rob Zombie…/ guitare), Chris Chaney (Jane’s addiction / Basse), Teddy « ZigZag » Andreadis (un des claviers de Guns N’Roses sur le Use Your Illusion Tour/ Claviers) et enfin Franky Perez (Scars on Broadway) pour assurer le chant sur les titres sur lesquels n’apparaîtront pas de guests.


 


Slash apparaît en tête d’affiche de cette soirée d’ouverture du festival et c’est également lui qui choisit les groupes qui l’accompagnent, il amène donc avec lui le groupe Australien (mais basé à L.A.) Juke Kartel, dont le chanteur Toby Rand avait été révélé par l’émission Rockstar Supernova aux USA, ainsi que le quatuor féminin McQueen que Slash avait déjà choisi pour ouvrir sur quelques dates de Velvet Revolver en 2008. Leah Duors la chanteuse de McQueen apparaîtra également dans le set de Slash pour assurer le chant sur Nightrain. L’affiche est complétée par un groupe de hardcore norvégien, Skambankt.


 


Slash avait annoncé quelques jours avant le concert qu’aucun titre de l’album en préparation ne serait joué, on va donc assister à un concert complet de reprises des plus grands classiques du rock ainsi que quelques titres du répertoire de Guns N’Roses et Velvet Revolver.


 


Jour J, 17h45, Perla Hudson, la femme de Slash joue la speakerine sur scène et lance la soirée en annonçant Juke Kartel. Le groupe fait un excellent concert de 45 minutes, très puissant, dont je garde un excellent souvenir, j’ai d’ailleurs acheté leur album immédiatement après mon retour de Norvège.


Skambankt monte ensuite sur scène vers 19h, pour un concert de 35 minutes, qui faisait vraiment un peu tâche par rapport au reste de cette journée.


McQueen prend la scène vers 20h, pour un set d’une heure que j’attendais beaucoup et qui ne m’a pas déçu. Le quatuor féminin est devenu trio accompagné d’un ami à la guitare, la guitariste Cat ayant quitté le groupe quelques jours à peine avant le concert. Outre l’énergie et la voix de Leah Duors on peut retenir l’excellent « Give In to Me » joué en hommage à Michaël Jackson quelques jours à peine après sa mort, et sur lequel tous les fans de Slash aurions rêvé le voir venir jouer le solo.


 


Enfin, peu après 22h, Slash monte sur scène avec son groupe, c’est Franky Perez qui chante sur quelques grands classiques rock, « Immigrant Song » en ouverture, suivi d’un monumental « Highway To Hell » dans une énorme ambiance, puis un « Hair of the dog » sur lequel la guitare de Slash nous rappelle au bon souvenir de « The spaghetti incident ». Vient ensuite le plus obscur ThunderKiss 65 de White Zombie exécuté à la perfection en grande partie par John5. Le groupe est vraiment énorme et Slash est dans une grande forme, très impressionné par la foule de 20.000 personnes venu assister à ce concert unique. Le groupe enchaîne toujours avec Perez au chant sur 2 titres de Velvet Revolver : Slither et Fall to Pieces. Slash en profite pour nous glisser un premier hommage à Michael Jackson en jouant le riff de « Black or White » pendant quelques secondes entre les 2 titres.


C’est ensuite le temps des invités avec en premier lieu Leah Duors la chanteuse de McQueen, petit bout de femme qui vient parfaitement interpréter « Nightrain » avec une puissance folle, et je vous raconte pas le bonheur pour moi d’entendre pour la première fois Slash jouer cette chanson avec le solo réalisé à la perfection !


Leah Duors laisse ensuite la place à Ron Wood, premier guest de renom de la soirée, pour un super « Honky Tonk Woman » avec Teddy ZigZag au chant, Ron Wood prend ensuite le chant pour « Stay With Me ». Franky Perez revient sur scène pour une autre reprise des Stones « It’s Only Rock N’Roll » avant que Slash dédie « Knockin’ On Heaven’s Door » à Michael Jackson, nouveau grand moment pour le fan des Guns que je suis…


Ron Wood et Perez laissent alors la place à Fergie qui montre qu’elle peut être une grande chanteuse de rock, en premier sur Black Dog, puis sur Sweet Child O’Mine, dans une ambiance dingue, avec Perla qui n’en finit plus de s’éclater sur le côté de la scène. La partie « Fergie » du show termine sur l’excellent Barracuda.


L’ambiance va alors monter d’un grand à l’arrivée d’Ozzy pour lequel le public norvégien s’était déplacé en masse. La légende du Metal va se donner à fond sur 4 titres empruntés à son répertoire et celui de Black Sabbath : War Pigs, I Don’t Know, Crazy Train et Paranoid, grosse intéraction avec le public (avec un arrosage en règle), la guitare de Slash est parfaite sur ces morceaux. Je suis pas un grand fan d’Ozzy mais j’ai quand même assisté à un grand moment de Rock N’Roll !


C’est déjà l’heure du rappel avec un retour de Perez au chant pour la 3ème reprise de Led Zep de la soirée, un magnifique « Whole Lotta Love ».


Ce show unique sera conclu par un monumental Paradise City avec un duo Franky Perez / Fergie au chant, et je le dirai jamais assez, amis quel bonheur d’entendre Slash jouer à nouveau des titres comme celui-ci.


Le concert aura donc duré 2 heures, avec le sentiment d’avoir assisté à un truc unique et la pleine satisfaction d’avoir fait le voyage et de pouvoir rentrer avec des souvenirs pleins la tête (et pleins l’appareil photos).

http://www.youtube.com/watch?v=_3cgvP_TCAo&feature=player_embedded

 | Les 5 dernières news Slash sur slash.gnrfrance.net