Ven. 27/07/2018 - 23h27
Rédigé par Slash2baz
Cela faisait depuis octobre 2017 que Myles n'était pas venu donner un concert en France. C'est donc pour la seconde partie du leg européen du "Year Of The Tiger" Tour qu'il est programmé à l'affiche du Cabaret Sauvage, petit chapiteau à l'ambiance champêtre situé juste derrière le zénith de Paris à La Villette.

C'est sous un soleil de plomb que nous arrivons pour discuter avec quelques fans présents. La chaleur allait-elle rendre ce concert compliqué pour Myles ? Que neni ! le public rentre calmement vers 19h et c'est à 20h que la 1ere partie commence.
Dorian Sorriaux, guitariste de The Blues Pills d'à peine 23 ans, ouvre le bal avec son look à la Art Garfunkel de la grande époque avec son style de pop blues des '70s. Plutôt agréable !

Slash france myles kennedy cabaret sauvage 2018 year of the tigger
C'est à 21h que Myles entre sur scène accompagné de Tim à la base et son vieux camarade Zia à la batterie.
Et c'est avec un titre d'ALTER BRIDGE qu'il ouvrira le bal.
Ce soir, la salle est cosmopolite; des portuguais bien bruyants aux brésiliennes en passant par des anglaises, des allemandes, des belges... hey mais les 2 étoiles elles sont à qui hein ? Myles le sait et encourage le public parisien à se lever. Pas évident de faire un concert assis de toutes manières même si les chaises nous aideront finalement lorsque la chaleur de la salle nous rend fébrile.

Les titres de l'album solo de Myles passent très bien le cap du live quelqu'ils soitent; joués en solo ou en groupe, le chanteur parvient toujours à nous amener là où il le souhaite.
Premier titre de Slash joué ce soir: "Starlight" guitare / voix. La chanson avait déjà été jouée maintes fois avec Slash à la guitare lead lorsque sessions unplugged à l'époque donc le rendu est finalement assez similaire, les fioritures de Slash en moins.

Myles attaque une version Johnny Cashien du classique d'IRON MAIDEN "The Trooper" avec une vibes country; détonnant mais pas déconnant ! L'ambiance monte encore d'un cran.

Le chanteur parle beaucoup plus entre les titres qu'avec Slash; il y a une vraie proximité à joué dans une petite salle avec 400 personnes grand maximum dans l'audience.

Myles attrape son dobro et entame une autre reprise surprenante de "World on fire" à la résonator. Super version vraiment originale pour le coup.

Pour cloturer ce show d'1h40 environ, c'est "Love Can Only Heal", probablement une des toutes meilleures chansons de son album solo qui est interprétée....avec son solo final épique.

Long salut et Myles quitte la scène sous les applaudissements des fans.

Slash france myles kennedy cabaret sauvage paris Slash france myles kennedy cabaret sauvage paris Slash france myles kennedy cabaret sauvage paris

Son: bon
Lights: basiques
Ambiance: calme
Moment fort: Lorsque tout le monde se lève sur "Haunted By Design" et au rappel
Setlist:
Devil On The Wall
The Great Beyond
Ghost of Shangri La
Haunted by Design
Starlight
Addicted To Pain
Turning Stones
Nothing but A name
The Trooper
White Flag
Songbird
Wonderful life / Watch over You
Traveling Riverside Blues
World on Fire
Year Of The Tiger

All Ends Well
Love Can Only Heal

Pour en savoir plus sur Myles Kennedy en solo, c'est sur www.myleskennedy.fr

News lue 4138 fois.
Share
 | Les 5 dernières news Slash sur slash.gnrfrance.net


Calendrier des news
< 2018 >
JAN
2018
FEV
2018
MARS
2018
AVR
2018
MAI
2018
JUIN
2018
JUIL
2018
AOUT
2018
SEPT
2018
OCT
2018
NOV
2018
DEC
2018


> Archives News
> Dernières News