Interviews de
Slash
Page 1 - 2 - 3


Quand la tournée fût terminée, Kerns et Muscat formèrent un groupe dans un bar appelé le Dive Bar. Le bassiste Michael Ellis et l’ex membre de Raging Slab Rob Cournoyer vinrent s’ajouter au line up de ce qui deviendra les Sin City Sinners. C'est-à-dire un groupe de reprises qui jouera toutes les semaines, soutenus par des amis du business qui viennent se joindre à eux de temps à autre.

Brent suggéra alors de se déplacer dans un endroit plus grand où le groupe pourrait se produire le plus souvent un peu comme Faster Pussycat avait fait avec le CatHouse dans les années 80.
Nous l’avons fait ensemble et bien sur, on commençait à devenir populaire. Les casinos entendaient parler de nous et nous jouions dans des salles comme le Monte Carlo, le hard Rock Café, alors les plus grosses salles nous voulaient. Nous avions de plus gros budgets donc nous pouvions faire venir des membres des groupes des ‘80s et jammer ensemble.
Kerns se produit alors aux côtés de mecs qu’il idolâtrait depuis tout gamin au Canada.

J’ai toujours vécu sur la route la plus grande partie de ma vie et là, je me suis retrouvé à dormir dans le même lit depuis quelques années avec aucune intention de constamment bouger à l’intérieur des USA ou alors déménager carrément au-delà de Vancouver.
J’étais parti du principe où à partir du moment où tout fonctionne ici, j’allais continuer jusqu’à ce que je me lasse.

Les Sin City Sinners avaient bien sur commencé à jouer les chansons des Static on Stereo en continuant à écrire leur propre matériel. Exile on Freemont Street sorti le jour de la St valentin en 2010, basé sur des chansons qu’avait écrit Todd Kerns.

Avec son père présent en ville pour l’aider à trouver une maison, Todd croisa par hasard quelqu’un alors que lui et son père étaient en train de dîner au Chilli’s. C’était son pote Brent Fitz. Un ami canadien de longue date, originaire de Winnipeg, batteur dans de nombreux groupes comme Theory of A Dead Man et Alice Cooper avant de gagner le pompon pour rejoindre Slash, l’ancien guitariste des Guns n’ Roses. Slash montait un groupe pour l’accompagner en tournée suite au succès colossal de son récent album solo dans lequel participent plusieurs invités allant de Fergie des Black Eyed Peas à Ozzy Ozbourne.

Dude, est ce que tu penses pourvoir être demain à L.A pour midi ?  se rappelle les propos qu’a tenu Fitz à Kerns, ça ne fonctionne pas avec le bassiste et Slash fait passer des auditions.
Kerns conduisit jusque L.A avec son père et pendant qu’il se préparait et branchait son matos, il aperçu son père taper la discute avec le guitariste chapeauté.
C’était surréaliste raconte Todd Kerns au téléphone.

Après une chanson – « Nightrain », Slash le mit nonchalamment de côté et lui offrit la possibilité de jouer sur les émissions de télés américaines ainsi que sur la tournée mondiale qui se préparait.
Son père vit ça sous la perspective du canadien lorsqu’il vit que Todd a obtenu le poste : Bon et bien maintenant, il est temps de jouer en NHL…(note : ligue de hockey sur glace)

Page 1 - 2 - 3
 | Les dernières news concernant les interviews de Slash
> Autres interviews de Slash

> Archives News
> Dernières News