Interviews de
Slash
Page 1 - 2 - 3

Interview Legendary Rock avec l’insider et l’auteur des Guns N’ Roses, Marc Canter.

 

Marc Canter est aux premières loges et a un pass pour les coulisses du ‘’groupe le plus dangereux du monde’’ a.k.a Guns N’ Roses. Le groupe a assisté a son mariage et Slash a joué lors de la Bar Mitzvah de son fils. Si vous lisez les livres de Slash et de Steven, vous avez probablement déjà entendu parler de Marc, le vieil ami de BMX de Slash a crée une étonnante accumulation de notes, setlists, vidéos et sons audios de ses vieux amis au sommet de leur gloire. Parler-en à Steven et Slash et ils vous diront à quel point ils ont été surpris quand ils ont finalement vu l’étendue des photos et la caractéristique ‘’vous êtes ici’’ du livre fantastique de Marc, Reckless Book. Il y a plus de 300 pages génialissime, c’est juste énorme. Marc est aussi a la tête du légendaire et historique Canter’s Deli à Los Angeles et si vous vous trouvez sur son passage, attendez-vous a ce qu’il ait de meilleures histoires sur les GNR que les gars eux-mêmes alors faite en sorte d’avoir une copie de son livre, histoire d’avoir quelque chose a se mettre sous la dent. Nous sommes fascinés par souvenirs de Marc sur le groupe, ses pensées sur l’héritage des gars et la magie dont il a été témoin depuis le premier jour. Lire la suite…

 

 

Avant qu’on s’intéresse aux Guns N’ Roses, j’aimerais en savoir un peu plus sur le mondialement connu Deli que tu gères a LA, le Canter’s Deli. A quand remonte l’histoire de ce lieu ?

 

 Tout a commencé en 1924 avec mes grands-parents et leurs frères à Jersey City, au New-Jersey, ensuite en 1931 ils ont déménagés à Los Angeles et vers 1948 ils se sont séparés de leurs frères et ont déménagés au district de Fairfax et l’ont tout simplement appelé Canter’s et il n’a pas bougé de place depuis 1948 et c’est un Deli 24h/24 depuis 1953. La dernière partie des années 50 a connu l’essor de la vie nocturne et à l’époque nous étions le seul endroit ouvert donc on avait pas mal de gens connus, des stars du cinéma qui venaient ici et la quotidiennement. Les Beatles, Elvis, Marilyn Monroe pour ne citer qu’eux. Dans les années 60, c’était un havre pour hippies, vers 66 ou 67 c’était devenu l’endroit de jour et de nuit pour les hippies. Beaucoup de gens ne voulaient pas les servir dans leur établissement mais nous n’avons jamais eu de problèmes pour ca et ont les servaient toujours donc, le bouche à oreille se faisait petit a petit et nous n’avions pas juste de simples gamins mais aussi des groupes comme The Turtles ou The Doors. Selon mon père, aucune pâtisserie ne restait en magasin tous les matins car tout le monde venait et voulait manger du sucre (Rires). Il a aussi du mettre des lampes a certains coins car il ne voulait pas trouver des gens entrain de fumer du cannabis pour ne pas avoir des problèmes avec les flics. Frank Zappa viendrait et réserverait une table et on pouvait voir une longue file devant. Frank rentrerait à la maison et la table ferait toujours de petits bonds et quand Zappa reviendrait quelques jours après, c’était toujours drôle car la table serait emballée mais avec différentes personnes. Il y avait aussi une histoire a propos de Neil Young qui faisait payer les gens depuis le Strip jusqu’au Canter’s Deli (Rires). Nous n’étions pas au courant a l’époque et c’était assez dingue, il y avait tellement de gens dehors qui restaient dans le coin sur le Strip et après le Whisky ou d’autres places du genre, il n’y avait plus grand-chose d’ouvert, sauf le Canter’s. J’ai croisé Jeff Beck au Deli et il m’a dit que dans les années 60, après que les Yardbirds jouaient au Whisky, ils allaient tous au Deli car la nourriture était bonne, c’était toujours ouvert et la scène était assez bonne. J’ai commencé a bosser en 1982 et j’ai immédiatement vu les mêmes choses, musiciens, stars de cinéma et tous ces gens, entrer, manger, aller a la réception, payer l’addition et partir, ils ne font pas tout un plat ou des demandes spéciales comme « J’aimerais sortir par la porte de derrière », ramener des gardes du corps ou ce genre de choses. Tout est vraiment normal. Honnêtement, la plupart du temps, les autres personnes ne les remarquent même pas. Je pense qu’ils sont assez contents, je veux dire qu’une fois de temps en temps, il se pourrait que vous vous arrêtez et dites « Hey, c’est Bono ou Johnny Depp » et ne pas en faire toute une histoire. Johnny a l’habitude de venir ici et taquiner notre caissière et celle-ci de réagir « Non, non, non, non un autre musicien ou acteur, dégagez » (Rires). Nous sommes aussi connus pour certains plats de notre menu qui fait revenir les gens qui viennent, comme le chocolate chips danishes, les cheesecakes. Nous produisons nous-mêmes nos cornichons, pastrami et viande de bœuf. La soupe Matzo aux boulettes contient des boulettes de la même taille que les balles de baseball, qui va vraiment vous dessoulez après une soirée bien arrosée. On peut accueillir 400 personnes et après un gros vendredi ou samedi soir, c’est un peu comme un spectacle ici. Nous recevons pleins d’offres d’émissions du genre téléréalité et ce genre de choses parce qu’il se passe beaucoup de choses, choses que vous pouvez seulement voir au Carter’s.

 

Alors comme ça tu as cet ami qui a essayé de jouer de la guitare dans les années 80…. (Rires). Je suppose qu’il n’y avait pas question de chapeau haut de forme dans les esprits…

 

Non, non, pas de chapeau haut de forme (Rires). On avait 11 ans et il n’était pas Slash, mais Saul. Il a essayé de voler mon vélo ou envisageait de le faire alors que je l’avais attaché dehors. Il m’a vu, m’a reconnu car on allait a la même école même si nous n’étions pas amis a ce moment la et que nous étions dans la même année scolaire mais pas dans la même classe. Il a réfléchit la dessus et au lieu de le voler, il m’a demandé s’il pouvait rouler avec et j’ai dis « Oui », j’ai réalisé qu’il vivait a proximité, par la suite nous sommes devenus proches, on jouait ensemble a la récréation, on faisait du covoiture pour aller à l’école et tous pleins de trucs du genre. A ce moment là, j’ai remarqué qu’il avait un vrai talent pour dessiner. Quand il y avait les projets artistiques en cours, il dessinait tous ces serpents et dinosaures qui auraient pu être l’œuvre d’un créateur Disney. Il donnait vie à ces choses et ces animaux avaient un caractère, un sourire et tous les détails étaient juste parfaits. C’était clair, il était très doué artistiquement et apprenait vite les choses. Pareil au moment ou nous étions à fond avec les courses de BMX, quand je l’ai connu, il ne savait pas rouler un deux roues et par après il est devenu une star du BMX, en volant et maitrisant tous ces mouvements, mouvements qu’il a par la suite adaptés sur scène. A l’époque, les gens n’avaient pas ce genre de mouvements flashy et tout en finesse en BMX comme ce que nous pouvons voir de nos jours mais concernant Slash, on aurait dit qu’il était né avec tout ca tellement il excellait. Il y avait quelque chose de spécial ou juste ‘’bon’’ émanant de lui. Il gagnait toujours. Nous avons perdus contact pendant quelques années parce qu’il s’est fait renvoyer du lycée ou j’allais, il a du s’inscrire dans un autre lycée et je ne l’ai plus vu pendant toute une année. Quand je l’ai revu, il était en seconde et avait déjà commencé a jouer de la guitare, à ce moment il avait commencé a jouer depuis un an et on s’est rencontré à notre nouveau lycée. Il allait enfin jouer pour la première fois sur scène lors d’une fête et il était du genre ‘’Hey Marc, je suis dans un groupe maintenant’’, j’ai remarqué que nous étions tous les deux dans la musique et qu’on aimait les mêmes groupes comme Led Zeppelin et Aerosmith. Sans l’avoir entendu jouer, je savais qu’il allait être bon, basé sur tout ce qu’il a essayé et réussit. La première fois que j’ai assisté a une de ses répétitions, on pouvait sentir que son âme vibrait dès qu’il commençait son truc et ca ne faisait aucun doute que c’était ce qu’il allait faire pour le restant de sa vie.

 

 

Ok, nous parlons bien de son premier groupe Tidus Sloan, n’est-ce pas ?

 

Oui, Tidus Sloan qui se composait de 3 personnes, pas de chanteur. Le premier concert a eu lieu lors d’une fête organisé par un ami et on peut retrouver la photo dans le livre Reckless Road. Ils répétaient dans le garage du batteur et donnaient des concerts les weekends. Quelques instru et originaux mais principalement ‘’Jailbreak’’ et quelques morceaux de Sabbath et un peu de Rush. Musicalement, ils sont restés dans le hard rock et ont joués les grands classiques au lieu de s’aventurer dans le punk ou la new wave. A ce moment, en 82, la scène punk était au point mort et la new wave prenait le dessus et le groupe ne voulait pas faire partie de ce genre là, alors ils se sont orientés vers une méthode influencée par les Stones ou Led Zeppelin. Slash a réalisé qu’ils n’allaient pas faire long feu sans un chanteur alors ils ont reformé un groupe appelé ROAD CREW et ont trouvés un chanteur mais il s’est dit qu’ils avaient besoin de plus qu’un chanteur. Ils cherchaient un très bon chanteur et un frontman qui pouvait tout aussi contribuer a l’écriture ainsi qu’aux mélodies et au chant. Le groupe s’est dissout après que Slash eu la connaissance d’un groupe appelé ROSE. Il voulait qu’Izzy et Axl rejoignent ROAD CREW. A l’époque, tu pouvais payer un dollar pour voir ROSE se produire au Gazarris sur le Strip. Immédiatement tu pouvais voir que ces deux gars avaient du potentiel. Axl bondissait partout et avait toute cette énergie et Izzy était sur ses genoux et mettait toute son énergie dans son jeu. La musique était un peu rapide, ça ressemblait presque a du speed metal, mais tu pouvais voir qu’il y avait quelque chose de plus que ça. Ils se sont rencontrés après le concert et je pense que ROSE était sur le point de se dissoudre à cause du batteur, du guitariste et pleins d’autres choses. Alors Slash et Steven, qui faisait aussi partie de ROAD CREW, se sont joints aux deux autres pour former HOLLYWOOD ROSE, c’est le nom qu’ils avaient choisis à l’époque pour le groupe. Ils ont recrutés un bassiste, Steve Darrow et après une semaine Izzy a quitté le groupe. Il a quitté le groupe pour rejoindre LONDON, qui était assez connu du Sunset Strip et qui avait recruté des gars comme Nikki Sixx et d’autres gars de différents groupes. C’était une grosse opportunité pour Izzy car il n’était pas très content de travailler avec Slash et de se disputer avec Axl à propos des arrangements d’une chanson appelé ‘’Cold, Hard Cash’’ un truc du genre. Je ne suis pas sur, mais qu’importe les raisons qui ont poussées Izzy a quitter le groupe, la lineup composé des quatre gars restants a durée pendant un mois. A ce moment, ils avaient déjà ‘’Shadow Of Your Love’’ et ‘’Reckless Life’’ ainsi que ‘’Anything Goes’’ tout comme certaines chansons écrites par Slash qui contenaient les mélodies et les paroles d’Axl. Steven jouait toujours de la double basse à ce moment-là donc en quelque sorte, ils sonnaient un peu comme un de ces groupes de speed métal, probablement un poil meilleur que le groupe Rose à l'époque où ils ont joués au Gazarris. Un mois après leur séparation, Axl a rejoint Tracii pour faire partie des LA Guns.

 

Tu emploies plus de 150 employés au Canter's et tu as aussi eu Slash comme employé... Est-ce qu'il était assez bon au travail ?

 

Marc : (rires) Ouais, il bossait bien. Le seul boulot qu'il avait à faire c'était d'aller vérifier les commandes de la serveuse et concrètement, c'était un job créé spécialement pour lui car je voulais qu'il se fasse un peu d'argent de poche. Quand il a cessé de le faire, le job a été supprimé mais il a toujours été bon au boulot. Je me rappelle de la fois où il est passé chez Tower Records et il me disait comment il passait son temps à boire durant ses heures mais je savais qu'il faisait du bon boulot, tout comme, il bossait super bien dans le groupe, il était toujours sérieux quand il bossait et n'a jamais fait le con. C'était un as dans les affaires tout comme le fait qu'il soit toujours prêt 24heures/7jours au téléphone et qu'il se donnait à fond pour que les sessions et les répétitions se déroulent comme il faut et que les prix soit justes. Il se souciait vraiment de tout. Quand ils étaient sur les routes il se donnait à fond et se levait à 8h du matin pour parler à des centaines de reporters, gens de la presse et tout le reste. C'était un terminator et il aurait tout fait pour le bien des Gun's N Roses. Il a toujours su gérer un emploi du temps chargé et à côté faire pleins de petits boulots différents, il jonglait tout ça avec brio. Je veux dire que je ne sais pas comment il fait maintenant mais il gère et gère ça super bien. Il a des gosses et une femme, il enregistre et part en tournée, donne des interviews et fait des apparitions sur les sessions d'autres artistes, c'est vraiment la personne la plus occupée sur Terre que j'ai rencontré dans ma vie. C'est pour cette raison que je ne le vois jamais. Je suis content si on arrive à se voir deux fois par an juste parce qu'il est toujours occupé et n'est pas libre !

 

J’allais te demander si tu as su interviewé Tracii au sujet du livre mais d’après ce que j’ai compris il avait un film ou un truc de prévu et probablement quelques idées. C’est un jouer phénoménal.

 

J’ai essayé parce qu’il a joué un rôle important dans tout ça mais il n’a jamais répondu et un ami commun lui a demandé ce qu’il en pensait et il a répondu « Non, c’est un truc à pognon de Marc Canter et tous ces trucs me concernant et le livre, j’ai pas envie de faire partie de ça ». Mais je connais Tracii, je l’ai toujours connu. Alors peu de temps après que le livre est sorti, il est venu vers moi pour me féliciter et m’a dit qu’il était vraiment excellent parce que tout ce qui s’est passé à cette époque est présent dans le livre. Il a dit « Tu as documenté tout ce qui s’est passé et les photos ne mentent pas ! » Il m’a dit que si j’avais besoin de quelque chose il serait là pour m’aider, je suppose qu’il avait tiré des conclusions trop rapidement sur le livre au début. Aussi, il essayait de se faire rare à cette époque-là et ne voulait pas vraiment parler de ce temps-là, c’était une situation assez tendue car je devais aller photographier Axl alors qu’il chantait dans le groupe LA Guns. Je faisais ma documentation et je prenais des clichés de tout ce que Slash faisait et Axl voulait que je vienne le photographier avec Tracii avec le groupe LA Guns. Je devais un peu faire les choses derrière le dos de Slash pour aider Axl parce qu’à ce moment Tracii et Slash étaient vraiment rivaux. Tracii était vraiment son rival parce qu’il avait aussi un groupe avant LA Guns appelé Pyrrhus, qui était le groupe rival au lycée face à Tidus Sloan. Pas besoin de rappeler que Slash n’aurait pas apprécié s’il savait que j’aidais Axl mais Axl m’a demandé de le faire alors je l’ai fait. A la fin, ça n’a pas marché, ils ont joués quelques concerts et après Axl a quitté le groupe et par la suite, ils ont recrutés un nouveau chanteur. A ce moment-là, Slash avait rejoint Poison qui était dirigé par Vicky Hamilton. Il ne voulait pas vraiment rejoindre le groupe mais il savait que c’était une bonne opportunité parce qu’ils étaient assez connu et leur guitariste Matt avait sa petite amie enceinte et voulait repartir en Pennsylvanie mais Slash et lui étaient bons copains. Matt aimait Slash, il a eu l’occasion de voir Hollywood Rose faire la première partie de Poison durant quelques concerts et voulait que Slash le remplace pendant les concerts de Poison. Slash ne voulait vraiment pas le faire, il n’aimait pas la musique, les accords et l’image. Je lui ai dit « Mon pote, tu dois le faire, tu n’as pas de groupe, tu pourras enregistrer un album et comme ça tu pourras t’en servir comme tremplin pour faire d’autres choses ! » mais il ne voulait toujours pas aller à l’audition. Il a fini par y aller, car je l’ai quasi supplié et je l’ai amené avec moi pour les voir jouer sur scène à leur concert sold out et convaincu d’auditionner en disant « Mec, regarde ça un peu » malgré qu’il n’était pas à fond dans le groupe, il a cartonné à l’audition. Il n’était pas dans leur délire et je pense qu’il la bien fait comprendre aux gars de Poison. Il savait qu’il était doué au moment de jouer à la guitare mais quand il fallait vraiment passer au reste, ils cherchaient vraiment quelqu’un qui serait à fond dans tout et qui soit prêt à jouer le jeu. Par chance, Slash s’avançait pour aller à l’audition et a croisé C.C et celui-ci savait sans même l’avoir entendu jouer que c’était le gars qu’ils recherchaient, il était juste parfait pour Poison. Ce qui s’est passé à ce moment-là, c’est qu’Izzy et Axl avaient décidé de faire une réunion des Hollywood Rose avec les nouveaux membres mais ça ne marchait pas vraiment et ils ont décidés de faire quelque chose avec le groupe de Tracii, LA Guns que ne marchait pas vraiment non plus et ils se sont retrouvés et ont joués de nouveaux en Janvier 85. Ils ont décidés du nom de Hollywood Rose avec Izzy et Axl et le batteur des LA Guns et bien sur Tracii pour former les Guns N’ Roses. J’ai le flyer du premier gig sur lequel c’est inscrit « LA Guns et Hollywood Rose vous présentes leur nouveau groupe Guns N’ Roses ». Ils ont joués quelques concerts avant que leur bassiste quitte le groupe et qu’ils recrutent Duff par après.

 

Page 1 - 2 - 3
 | Les dernières news concernant les interviews de Slash
> Autres interviews de Slash

> Archives News
> Dernières News